Tout enseignement est caduc s'il n'influe pas sur la nécessité intime d'une autodiscipline naissant d'une Compréhension émotive nouvelle, naturelle et désarmante (parce que immédiatement vécue au-delà des contingences psychiques), ou d'une Reconnaissance intrusive incluant l'éprouvé d'un repentir lumineux (distinction sans jugement) mettant en déroute la troupe égotique.

La Compréhension émotive (que nous nommons aussi Sensation Nouvelle Naissante), implique directement l'entrée au cœur d'un nouveau climat intérieur naissant à lui-même. Ce climat intérieur s'ouvre avec clarté et illumine -phanie-  les attitudes erronées nées des complaisances installées par "l'habitude d'être ce que l'on est". 

Ce qu'il faut Entendre: l'autodiscipline ne naît pas avant la compréhension émotive; c'est l'émotion suscitée  qui inflige la nécessité de l'autodiscipline.

Osons exprimer ceci: cet Espace Global nouveau qui s'effondre dans la conscience ordinaire, suscite non une nouvelle identité ou un éveil (lieux communs devenu à la mode et détourné d'une vérité authentique), mais la re création de "l'image-moi" ou " idée d'être" liée à  l'état de conscience ordinaire (relation sujet/objet), en un Tout-Soi -Sentiment d'Êtreté- non localisable, donc illimité et non récupérable par des valeurs anciennes. Or, seul ce Sentiment d'Êtreté s'ouvre sur l'ultime Connaissance: la Raison d'Être. En somme, pour celui ou celle qui peut l'Entendre: le Commencement d'une nouvelle Création.

L'autodiscipline survient après que le climat intérieur nouveau est dévoilé l'attitude erronée et que cette attitude erronée donne naissance à un bouleversement. L'autodiscipline est la complémentarité immédiate liée à la Compréhension émotive. Elle est au service de la Compréhension et en magnifie la saveur. Elle en est le témoignage et la totale et humble manifestation.

Si l'autodiscipline est une attitude sincère, la Compréhension émotive naissante devient le refuge de l'autodiscipline.