L'Impérience perçue comme un VOIR

Une modalité en vue de céder l'espace intérieure à une 

Connaissance et à une Vision nouvelle se révélant soit par intrusion, soit par intuition.

L'Impérience est l'inverse de l'expérience (du latin classique experientia « essai, épreuve, tentative »). L'Impérience est l'apparition et le développement de l'intuition. Elle n'est pas liée à une vision extérieure, mais à une impression profonde non situable dans un espace et un temps. L'Impérience est sans contours, elle ne peut donc être possédée; nous ne pouvons pas la voir, c'est Elle qui nous Voit...et nous fait.

 L'Impérience n'est pas l'expérimentation d'une discipline donnée en vue de la constatation de

résultats supposés.

 Elle est un champ  s'ouvrant sur une intuition naturelle, c'est à dire non produite par la raison.

 La qualité naturelle de l'impérience est liée à la qualité du climat intérieur "apaisé" ou "non apaisé" 

en la conscience en l'homme.

   Comme l'évolution technologique du microscope est produite en la conscience humaine par l'intense     désir d'observer et de comprendre de façon nouvelle, la qualité de l'impérience sera égale à l'aspiration naturelle en l'homme.

 "Il nous faut Vivre à la pointe de ce que nous avons éprouvé (Entendu) de plus élevé, de plus bouleversant; Vivre et Être en filiation avec l'aperception, l'intuition ou l'intrusion la plus bouleversante, la plus salvatrice. C'est un effort qui incombe uniquement à l'Homme habillé d'un OUI inconditionnel, prêt à passer de "l'idée d'être" liée à l'image-moi, à la Raison d'Être. Identité Nouvelle en vue d'une identification impersonnelle globale. Seule la Raison d'Être compte. Elle Est l'ultime motif de toute la mouvance qui nous incombe."

Se laisser VOIR,
par la
Raison d'Être.