Les qualités essentielles.

Pour toutes entrées en relation:

ultimemoisson@yahoo.fr

Objet:

Théokosmo. Institut Théokosmogamie

il existe un paradoxe: la prédestination implique la participation. Il existe trois qualités essentielles que tout aspirant à la Connaissance devrait authentifier au sein de sa propre Didaskalia, s'il veut s'offrir une chance d'accéder aux différents aspects d'une émergence réelle en vue de la clarté innée et intuitive. Toutes les défaites que nous avons constaté lors de nos différentes rencontres -greffées au même déroulement: distraction, doute, abandon, justification de l'abandon- sont toutes liées à une prise à la légère de ces trois qualités. L'homme attaché au fonctionnement classique est ainsi fait, l’extraordinaire, l'exotique, ce qui est neuf, contient sa complémentarité, l'usure, le fait que rien ne dure.  L'ordinaire revient au galop, et la mentalisation classique -avec son apport de justifications- fait le reste. La particule, la chose visible est toujours préférée à l'onde, pourtant, ce deux est absolument complémentaire.

Ces trois qualités  sont:

 

 Établir l'ordre des priorités:

La première et incontournable condition pour faire un premier pas en direction de la Théokosmogamie, est d'établir clairement ce que l'on veut vraiment. Il faut donc mettre en place une introspection profonde et sans failles sur les motifs de l'engagement. La décision, pour être précise et claire ne doit pas être précipitée. Prendre le temps d'établir l'ordre des priorités en relation avec les éléments du quotidien qui incombe à chacun, et voir clairement quels seraient les éventuels terrains pouvant créer un écartèlement. Le premier terrain étant la nécessité encore d'un papillonnage à travers différentes propositions, le deuxième, le désir de faire pour soi en vue d'une amélioration de soi. Preuves incontestables que l'heure n'est pas venue de suivre une seule direction: Tous les chemins mènent à Rome dit-on; oui, à condition de n'en suivre qu'un seul.

Lorsqu'une personne entre en relation, une longue conversation est établie autour de la question: que voulez-vous vraiment?

S'engager en totalité: La qualité d'intention.

Dans cet engagement, il ne s'agit pas de quitter quoi que ce soit et de s'enfermer dans un lieu physique reclus, ni de déprogrammer quoi que ce soit en soi, ou dans sa vie sociale et professionnelle, à force de pratiques plus insensées les unes que les autres. 

S'engager en quelque chose à moitié ou de façon papillonnante ne mène à rien et prouve qu'il n'y a aucune priorité dans le fonctionnement. Nous l'avons constaté à maintes reprises, le papillonnage crée la confusion et le doute. Cela nous permet de rester en accord parfait avec l’Évangile de Matthieu 6.24: Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre.

Qualité zéro ou qualité naturelle d'aperception.  

Le terme qualité n'est ici relié à rien qui tiendrait de l'adjectif. Cette qualité est en soi une capacité quand elle est naturelle. Cette capacité en la conscience, que nous nommons aussi Attribut ou Talent, est le possible de l'aperception ou de l'intuition, de la compréhension sensitive ou intellectuelle, d'une habileté d'expression, ou d'une habileté manuelle. Cette capacité est donc à percevoir non comme une particularité de l'image-moi, mais comme une puissance impersonnelle dont l'homme a conscience et à laquelle il s'allie.

Cette qualité/capacité/puissance se doit de rester naturelle. Ce qui veut dire qu'elle n'est pas modifiée par l'image-moi ou la considération altérée de soi, que l'on peut résumer en deux termes, orgueil et vanité d'être. Tout ce qui "appartient" à la suppléance de l'humain est doté d'une qualité artificielle.

Quand à l'aperception, elle est une "perception dont on s'aperçoit" (Gottfried Leibniz), une perception non définie par la raison ou la logique. Une perception "extra-logique" qui, par suite, s'effondre en l'intellect pour être interprétée tout en restant fondamentalement ce qu'elle est: complémentarité. Intervention importante mais secondaire de l'intellect.

La qualité naturelle d'aperception est la capacité que l'on a de s'apercevoir clairement de ce qui Est sans qu'aucune valeur artificielle ne soit ajoutée à la perception et sans qu'aucun aspect n'en soit gommé. La conscience innée et intuitive est l'unique lieu d'émanation de l'aperception réelle et de l'intuition réelle.

La capacité naturelle d'aperception est appelé qualité zéro. L'aperception, en tant que qualité zéro, si elle est bien Entendue, désamorce toute vanité spirituelle (apostasie) Ce point zéro est ce point en lequel nous sommes naturellement ce que nous sommes, dans la simplicité de ce que nous sommes sans qu'aucun des acquis vienne interférer en quoi que ce soit. il s'agit d'innocence, de désertification en soi: Quand le disciple est désert, il est rempli de lumière; mais quand il est partagé, il est rempli de ténèbres. Évangile de Thomas, logion 61. 15-18.

L'homme en pleine accord avec la qualité zéro, choisit toujours ce qui l'a choisi. La relation sujet choisissant et objet choisi est sabordée.

Les trois qualités mentionnées ci-dessus font l'objet d'une attention toute particulière dans les premier temps des rencontres. Il s'agit d'apporter à chacune et chacun, de façon adaptée, ce qui correspond aux besoins de l'aujourd'hui. Mais il faut, pour que cela fonctionne, que l'émergence juste née de l'aperception soit exprimée de la façon la plus naturelle possible. La verbalisation aussi se veut naturelle, libre de tout ajout et de toutes suppressions. Pas de barrages, pas de digues, pas d'écoulements verbaux canalisés.  Et, bien entendu le contenu de l'onglet "Le Secret".